Accueil ACUALITES Diffusion illégale de la CAN 2019 : l’opérateur Satcon frappé au portefeuille

Diffusion illégale de la CAN 2019 : l’opérateur Satcon frappé au portefeuille

PARTAGER

La Haute autorité de la communication (Hac) a infligé une amende de 20 millions de francs à l’opérateur Satcon pour avoir diffusé illégalement la Can Total Égypte 2019, selon un communiqué daté du 20 août, rapporte le site du journal l’Union.

Propriétaire exclusif des droits de diffusion de cet événement, le groupe Canal+ avait saisi, le 25 juin dernier, via un huissier de justice, la Hac pour lui faire constater cet ultime acte de piratage de l’opérateur multirécidiviste.

Lors de son audition, précise la Hac, la société Satcon s’est justifiée en précisant que « ces matchs ont été diffusés sur les chaînes de l’Union africaine de radiodiffusion (UAR) qui a reçu une autorisation de la Confédération africaine de football (Caf) ».

Des arguments qui n’ont pas convaincu le gendarme de la communication, qui estime que ce diffuseur a méconnu les dispositions de la loi. Lequel stipule qu’en cas de piratage, les mis en cause sont passibles d’amende allant de 5 à 10 millions de francs, voire le double en cas de récidives multiples.

PARTAGER